Ecoutez en avant-première des titres
rares ou inédits !
Je m'inscris

Thématique ‘intégrale’

Brassens dans les inrocks !

Par Clémentine Deroudille, le Jeudi 10 novembre 2011            No Comments            Partager sur: Tweet cette article !
Thématiques: articles, Chansons, intégrale, presse,

Même les Inrocks en parle… Merci Stéphane Deschamps !!!! Cliquez ici pour voir l’article.

PUTAIN DE CHATS !

Par Didier Agid, le Mercredi 9 novembre 2011            1 Commentaire            Partager sur: Tweet cette article !
Thématiques: animaux, Chansons, chats, intégrale,

Notre ami Didier Agid continue d’explorer la richesse des chansons de Brassens et de nous livre quelques secrets et analyses de textes.

Le chanteur catalan Miquel Pujadó a écrit une chanson hommage à Brassens intitulée : « Fum de pipa i pèl de gat » (Fumée de pipe et poil de chat) – Cliquez ici pour l’écouter. Brassens aimait tous les animaux. N’a-t’il pas chanté le gorille, la cane, les papillons ? Il s’est plus que bien accommodé de la ménagerie de Jeanne. Il aimait aussi les chiens et a même eu un perroquet. Mais Le chat est inséparable de Brassens et vice-versa. Sur le CD 12, vous pourrez même l’entendre dire qu’il aurait aimé être un chat. Entre animaux à moustache on s’entend bien.

Alors, dans ses chansons, Brassens il en a mis des chats. Brave Margot, Putain de toi, Le testament, Don Juan, Jeanne… Même dans son roman, La tour des miracles, cette loufoquerie surréaliste où les habitants de la tour ont de vrais chats dans la gorge.

La chanson où Brassens nous a laissé entrevoir sa vie entourée de félins, c’est Putain de toi. Quand il est arrivé en 1952 chez Patachou, c’était l’une des vingt-neuf écrites sur ses cahiers. En 1953, il la chantait au cabaret La Villa d’Este, vous en avez un enregistrement sur le CD 15. Chanson qui mettait tout le monde en joie, y compris Brassens lui-même, mais chanson plus délicate à faire accepter sur disque. Il a fallu attendre le 33t n°3, en 1955 (CD 2) pour sa sortie, en face B de La prière et la Chanson pour l’Auvergnat. Brassens partage avec Sartre l’honneur des deux titres les plus célèbres des années 50 commençant par « P… ». Pas question à l’époque d’afficher partout le mot « putain », qu’elle soit « respectueuse » ou « de toi ». Je vous parle d’un temps que les moins de huit ans qui traitent tout le monde de pute ne peuvent pas connaître.

 

JOYEUX ANNIVERSAIRE ! Intégrale Brassens ! On fait quoi ce week-end ?

Par Clémentine Deroudille, le Samedi 22 octobre 2011            No Comments            Partager sur: Tweet cette article !
Thématiques: Chansons, Concerts, intégrale,

Comment souffler les bougies de Brassens en toute complicité ?
90 ans quand même…cela se fête !

Ce soir, débute un drôle de marathon : l’intégrale Brassens.
Mais qu’est ce que c’est que cela ?
C’est simple, pendant neuf soirées, des interprètes divers et variés vont venir chanter sur la scène de la mairie du 9e arrondissement les chansons de Brassens et cela dans un ordre presque chronologique.
C’est sympathique, c’est chaleureux et en plus c’est gratuit !

Le festival Intégrale Brassens se tient du samedi 22 au dimanche 30 octobre prochains,
Salle Rossini, Mairie du 9ème arrondissement, 6 rue Drouot à Paris 9ème à partir de 19h30

Toute la semaine, il y a des expositions, des signatures de livres et la rencontre avec des passionnés de Brassens.

Horaires
les samedis à 19h30
les dimanches à 17h
les autres jours à 20h

Pour tous les détails sur ces soirées, allez voir leur site www.integralebrassens.com/

Samedi soir, moi, n’ayant pas le don d’ubiquité et le regrettant bien, je serai à la MENUISERIE où une bande de jeunes, dont les talentueux Wladimir Anselme, Jeanne Garraud, Thomas Pitiot vont chanter Brassens… la soirée s’intitule « si on chantait le chanteur à moustaches » et risque d’être belle, surprenante, pleine de surprises..

www.lamenuiserie.org/
INFOS RÉSERVATIONS

01 48 40 56 53

info@lamenuiserie.org

JOYEUX ANNIVERSAIRE GEORGES !

La cassette ! La cassette !

Par Clémentine Deroudille, le Lundi 27 juin 2011            No Comments            Partager sur: Tweet cette article !
Thématiques: intégrale

Passons aux choses sérieuses et parlons un peu de ce coffret.
Je préfère vous donner la mauvaise nouvelle tout de suite. Ne vous précipitez pas chez vos disquaires après la lecture de ce billet, ce beau coffret ne sortira que le 17 octobre prochain.
coffret-3d
> Découvrez le coffret

Quatre mois à attendre mais autant d’articles pour moi à écrire pour rendre cette attente moins pénible en vous dévoilant petit à petit ce qu’il contient. En quelques mots, c’est bien simple, ce coffret, c’est un peu comme une malle aux trésors.
L’emballage est magnifique et à l’intérieur, c’est encore mieux.
19 disques, oui, 19 qui vous offrent la discographie complète de notre chanteur préféré.
Je vous entends, mes amis, j’entends vos réflexions « mais, on les a déjà les disques de Brassens ». Oui, oui, j’entends bien mais permettez moi de vous contredire car avec ce coffret, ce sera la première fois que vous pourrez avoir tous les disques en versions originales. Plus de pâles copies, mais à l’occasion de cette nouvelle parution, Bruno Haye, l’instigateur de ce coffret, a eu la belle idée de ressortir toutes les bandes originales des séances de studio de Brassens. C’est un des avantages de travailler chez Universal. Certains privilégiés, comme Bruno, peuvent se rendre dans un grand bunker, forteresse secrète en banlieue parisienne, où sont entreposées toutes les bandes originales des artistes Universal. Vous imaginez un peu le trésor ? Bref, Bruno a passé plusieurs week-ends à écouter, noter, relever des airs et des chansons en compagnie d’un des plus fins connaisseurs de l’œuvre de Brassens, Joseph Moalic. Il a numérisé l’ensemble et a découvert des perles qu’il a insérées dans ce coffret. Quand je parle de « perles », eux, les spécialistes, appellent cela « des versions alternatives », c’est-à-dire des versions différentes de celles que l’on connaît. Je vous en ferai découvrir au fil des mois.. Vous comprendrez.
Autre belle surprise. Vous pourrez découvrir pour la première fois l’album de la Supplique pour être enterré à la plage de Sète avec une deuxième guitare. Joel Favreau, le dernier guitariste de Brassens, a accepté de revenir en studio pour y déposer les airs qui manquaient sur l’original. Ne pensez pas qu’il s’agit d’une étourderie de Brassens encore moins d’une volonté de sa part. Simplement, à l’époque de l’enregistrement, en octobre 1966, il y eut une grève générale des Studios et Brassens avait alors préféré se replier dans sa maison de campagne, à Crespières, où André Tavernier, le réalisateur, y avait monté un studio éphémère sans guitariste pensant revenir en studio pour terminer le disque. Rien ne fut fait, le disque est sorti en l’état et c’est plus de quarante ans après que le disque avec les musiciens au complet voit le jour! Je vous dévoilerai les coulisses de cet enregistrement avec des images, les impressions de Joel Faveau et d’autres cadeaux..
Sur un autre disque du coffret, vous pourrez aussi découvrir Vingt ans d’émissions avec Georges Brassens à Europe 1, qui sort en CD pour la première fois. Vous aurez la joie d’entendre Jacques Brel parler de Brassens qui lui-même reprend Charles Trenet, tout cela dans une atmosphère joyeuse et passionnante.
Allez, je ne vous en dis pas plus pour le moment. Soyez attentifs, je reviendrai régulièrement vous parler d’autres trésors, vous dévoiler des secrets de fabrication et surtout vous faire entendre quelques musiques issues de ce coffret.
Vous verrez, dès qu’on les écoute, on s’emballe, on s’émeut devant tant de choses nouvelles, réinterpréter, des paroles oubliées et des musiques parfois nouvelles, une malle aux trésors, je vous dis..